bandeaupages1.jpg

kerroumi.jpg

A propos de l'auteur

Né en 1959, Bachir Kerroumi est économiste à la Mairie de Paris et chercheur associé au Conservatoire des Arts et Métiers. Il a fondé une structure de formation en informatique qui reçoit indifféremment voyants et non-voyants.

professeurbachir.jpg C’est aussi un passionné de judo, ceinture noire quatrième dan.
kerroumi2.jpg Il a écrit un premier récit, le voile rouge, publié chez Gallimard en 2009.

kerroumi1.jpg

 A propos du livre en dédicace

Le miroir de l'exil

"S’arracher à la terre des siens, n’est pas la fin de l’existence ; Cela ouvre la perspective de s’approprier un horizon augurant de promesses. La douleur de l’exil nous aspire vers l’univers des songes.
Se sentir doublement exilé élargit ma vision du monde. Nous sommes tous des exilés, de quelque part, de quelque chose, ou de soi-même.
Être poussé par une force intérieure à quitter sa famille, un lieu, fissure nos croyances et nos attaches. On parle dans ce cas, de (blessures). Certes, il y a de cela dans notre perception. Mais la subjectivité est telle, qu’on s’aveugle de certitudes. L’essentiel est en nos liens humains, si fragiles. Que nos sentiments s’apaisent devant les épreuves, notre volonté l’exige."

Le voile rouge 4ème de couverture
Le narrateur grandit dans un quartier pauvre d'Oran. Il considère qu'il n'a pas d'avenir dans une société où la misère le dispute à la corruption. A quinze ans, prêt à affronter tous les périls, il part pour la France, où il vit d'expédients en expédients la vie des sans-papiers. Après deux ans de galère, à un moment où son sort semble s'améliorer, un voile rouge s'abat sur ses yeux. A la cruauté de l'exil s'ajoute celle du handicap, mais une volonté hors du commun, un don inné des mathématiques lui permettront de dépasser la double douleur de la cécité et du rejet par une société trop souvent xénophobe. Il découvre alors la richesse de la littérature, la force de l'amour et se fait l'auteur de son propre destin. Ecrit dans une langue simple et nerveuse, traversée parfois d'éclairs de poésie, Le voile rouge est un récit brut, dont la dureté, jamais gratuite, reste toujours au plus près d'une humanité profonde.



Visites

 87328 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

webdesign.png