Rambouilletdef.jpg

Popeck.jpg

A propos de l'auteur

Né en 1935 de père roumain et de mère polonaise, Popeck comprend très vite que l’humour est un passeport. L’Écluse, l’Échelle de Jacob, le Café d’Edgar lui permettent de présenter ses premiers sketches. Suivront l’Olympia, le Palais des Congrès, le Casino de Paris. En 2014, il jouait son spectacle
C’est la dernière fois ! Mais, en octobre 2017, il est de retour sur scène avec Même pas mort !

Derrière les rires, les fêlures d'un homme.
Un costume trois-pièces, un chapeau melon, un fort accent yiddish et un personnage de râleur. De ses débuts aux cours de théâtre de René Simon à sa tournée intitulée C'est la dernière fois ! (2011-2014), représentée jusqu'en Israël, en passant par ses apparitions dans Les Aventures de Rabbi Jacob (Gérard Oury, 1973) ou Le Pianiste (Roman Polanski, 2002), Popeck a su imposer une image, un style, une allure inimitable sur la scène comique française.
Mais Popeck a eu plusieurs visages : derrière l'humoriste, il y a Jean Herbert, le comédien dramatique, et avant lui Judka Herpstu, fils d'immigrés juifs venus d'Europe de l'Est. Confié à l'œuvre de secours aux enfants, il y développera l'accent yiddish comme un devoir de mémoire pour perpétuer l'héritage parental. De sa mère, qui fut déportée à Auschwitz, il garde peu de souvenirs, mais son père sera pour lui un modèle : séducteur, altier et… fou d’amour pour son fils.

popeck.jpg

 A propos du livre en dédicace

« Un jour, je n’ai plus voulu être le comédien Jean Herbert, j’étais devenu Popeck. J’avais adopté définitivement la redingote et le chapeau d’un bonhomme étrange, échappé des ghettos d’Europe centrale, qui débarquait en trimbalant son baluchon d’histoires racontées avec un accent indéfinissable.
Un individu errant, né dans le Xe arrondissement de Paris, mais venu tout droit des profondeurs de la Poméranie.

Ce personnage m’avait transfiguré. Il avait effacé tous mes complexes. »

Judka Herpstu, alias Popeck, raconte sa vie d’enfant d’immigrés devenu, après bien des tribulations (dont un détour par les caleçons molletonnés), l’un des plus populaires de nos humoristes.
DE QUI TU TIENS CE DON-LÀ ? POPECK

Parution : le 4 octobre 2017
aux éditions de l'Archipel



Vous êtes ici :   Accueil » Popeck
 
Visites

 120070 visiteurs

 2 visiteurs en ligne