bandeaupages1.jpg

cayrol.jpg

A propos de l'auteur

Roland Cayrol est un politologue français spécialiste de politique française et fin connaisseur de ses arcanes qu'il a ouvertes aux lecteurs de ses nombreux articles et livres.
 

Il  a vu le jour au Maroc où ses parents, tous deux nés en Algérie, travaillent dans le domaine éducatif, son père fonctionnaire et sa mère professeur d'arabe. Après ses bacs passés au lycée de Rabat, il vient en métropole suivre les cours de Sciences Po et faire une licence de droit et une de lettres. Titulaire d'un doctorat de troisième cycle de sciences politiques, il est directeur de recherche au cevipol, centre de recherche politique de Sciences Po et directeur de collection chez Calmann-Lévy. Il dirige jusqu'en 2008 l'institut de sondage CSA et à ce titre participe à de nombreuses émissions politiques à la radio ou à la télévision.

Il écrit également de nombreux livres, consacrés aux grandes figures de la politique française , François Mitterrand par exemple, et à l'influence des médias sur l'opinion publique . Il a aussi commis sous le nom de Jean Duchateau quelques romans de politique-fiction comme Meurtre à l'Elysée qui ont fait couler à leur parution beaucoup d'encre pour tenter de deviner qui se cachait sous ce pseudonyme.

cayrol.jpg

A propos du livre en dédicace

Jamais le rejet des hommes politiques par les citoyens n’a été aussi violent et jamais l’intérêt pour la politique n’a été aussi vif.
Comment expliquer ce paradoxe apparent ?

Les Français sont exaspérés par le petit jeu politicien qui ne répond pas aux problèmes de leur vie quotidienne. La logique des institutions nous conduit à une perpétuelle « guerre de religions » factice entre la gauche et la droite, qui bloque les réformes. Pourtant, la plupart de nos divisions (ceux d’« en bas » contre ceux « d’en haut », détracteurs contre défenseurs de la mondialisation, souverainistes contre européistes, partisans des racines chrétiennes du pays contre adeptes du multiculturalisme, « fermés » contre « ouverts », conservateurs contre progressistes) traversent et fracturent chacun de ces deux camps idéologiques. Il serait temps d’en tenir compte si l’on veut vraiment servir l’intérêt général.
À partir d’analyses serrées, d’exemples historiques, de leçons tirées des sondages d’opinion, de souvenirs personnels et d’anecdotes savoureuses, ce livre ne prend qu’un parti : celui des Français. Il dégage les voies d’une nouvelle méthode de gouvernance qui réponde véritablement aux exigences d’une majorité de citoyens : un nouveau logiciel politique, rompant avec les guéguerres de ces dernières décennies et permettant de faire enfin la somme de nos divisions dans une démocratie pacifiée et efficace.

parution mars 2017
éditions Grasset



Visites

 80514 visiteurs

 1 visiteur en ligne

webdesign.png